Entretenir son terrain… et de bonnes relations avec ses voisins!

Entretenir son terrain… et de bonnes relations avec ses voisins!

En ce début de saison, plusieurs d’entre vous se préparent à rafraîchir la peinture de la clôture et à tailler haies, arbres et arbustes. Il est tout à fait normal de vouloir refaire une beauté à son terrain lorsqu’arrive le printemps, mais avant de sortir vos cisailles et vos pinceaux, prenez le temps de lire ce qui suit.

 

En ce début de saison, plusieurs d’entre vous se préparent à rafraîchir la peinture de la clôture et à tailler haies, arbres et arbustes. Il est tout à fait normal de vouloir refaire une beauté à son terrain lorsqu’arrive le printemps, mais avant de sortir vos cisailles et vos pinceaux, prenez le temps de lire ce qui suit. Car, en qui concerne l’entretien de votre propriété, vous avez des droits… mais votre voisin aussi!

 

Des propriétaires se sont vus dans l’obligation de dédommager leur voisin après avoir coupé des branches d’arbres sans leur accord. Faites en sorte que cela ne vous arrive pas ! Si les branches ou les racines de l’arbre du voisin empiètent sur votre propriété et vous nuisent, le plus simple est de demander gentiment à celui-ci de les couper.

Si votre voisin refuse d’intervenir, vous pouvez l’y contraindre, mais ne vous faites jamais justice vous-même, au risque d’avoir de bien mauvaises surprises. Inversement, votre voisin n’a pas le droit de couper les branches de vos arbres sans votre accord, même si celles-ci surplombent sa propriété.

 

Vos droits pour accéder à votre clôture du côté de votre voisin

Il est prévu dans la loi qu’un voisin doit permettre l’accès à sa propriété pour l’entretien de vos ouvrages, constructions ou plantations, après que vous lui ayez fourni un avis écrit ou verbal. Vous avez cela dit le devoir de remettre les lieux dans l’état où ils se trouvaient avant les travaux effectués et votre voisin a droit à la réparation du préjudice qu’il subit, le cas échéant.

En d’autres mots, votre voisin ne peut pas vous empêcher d’accéder à votre clôture, votre haie ou votre muret de son côté du terrain. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est d’aviser votre voisin de vos travaux et de prendre un arrangement avec lui.

 

Cultiver un terrain d’entente

Nous vous conseillons de trouver un terrain d’entente avec vos voisins avant de vous lancer dans les procédures judiciaires. Dans tous les cas, faire preuve de civisme vous servira, d’une part comme de l’autre. Si vraiment la situation s’envenime, consultez votre conseiller juridique chez B&A.